Pourquoi suis-je rédactrice web / print freelance ? Vous vous êtes peut-être posé la question (enfin vous peut-être pas mais certains oui vu qu'ils me l'ont posée !). Eh bien, aujourd'hui, j'y réponds !

Raison n°1 : je suis bavarde.

Oui, une pipelette, une vraie de vraie. Or, si je passais mes journées à parler, je ne pourrais pas travailler, donc je ne gagnerais pas ma vie, donc je ne pourrais pas payer mes factures, mon loyer, mes courses. De plus si je passais mes journées à parler, il me faudrait un interlocuteur donc mon conjoint qui du coup serait obligé de m'écouter, ne pourrait plus travailler donc ne gagnerait plus d'argent, etc. Enfin vous voyez quoi ! La solution ? L'écriture pardi ! Comme ça je papote mais à l'écrit et je gagne ma vie en plus donc je peux payer mon loyer et en plus je ne dérange pas mon conjoint qui lui aussi peut du coup travailler, gagner sa vie, etc.

Raison n°2 : j'ai un côté « geekette ».

Oh je vois vos têtes d'ici ! Non je ne passe pas mes nuits à jouer à WoW, d'ailleurs moi je suis restée bloquée à l'époque Game Boy (avec les Schtroumpfs, Tom & Jerry, Mario et tout) ! Non, je suis plutôt la geekette qui passe ses journées à surfer sur le web pour découvrir de nouveaux blogs. J'adore ça ! Donc une geekette qui aime surfer + écrire, ça donne une rédactrice web. Logique ! Mais comme je suis aussi une amoureuse du papier et de tous les autres supports imprimables, le web ne me suffit pas, je suis donc aussi rédactrice print !

Raison n°3 : mon chat n'aime pas la solitude...

D'où mon choix du statut freelance pour être avec elle toute la journée ! Non je plaisante ! Enfin, en partie, car c'est tout à fait vrai que mon chat n'aime pas la solitude. La vraie raison du choix du statut de freelance : je ne trouvais pas de poste en entreprise ! Tout simplement. Et vous savez quoi ? Moi qui pensais que je n'aimerais pas travailler chez moi, me voilà à croiser les doigts pour que ma petite entreprise ne connaisse pas la crise ! J'adore être ma propre patronne, gérer ma comptabilité, discuter avec le client, choisir mes horaires. Et surtout, j'adore pouvoir bavarder (à l'écrit) toute la journée tout en surfant sur le web et pouvoir payer mon loyer grâce à cela. En résumé : j'adore être rédactrice web / print freelance (et mon chat apprécie fortement ma présence) ! :-) Cependant, je n'exclus pas la possibilité de recommencer un jour à chercher un poste en entreprise. La suite au prochain épisode !

DSC02216

Je vous présente donc Nala, qui comme cette photo le prouve, est un chat extrêmement malheureux... Vous voyez, elle aussi aime bien mon métier de rédactrice web freelance (et surtout le fait que comme je suis à la maison, elle a le droit d'aller dans la salle, donc sur son pouf au soleil...) :-)